jeudi 21 septembre 2017

RIEN QUE DU BONHEUR pour MARSEILLE !



Il y avait un moment que les radiosondes appelées "nimoises" par les habitués, se permettaient des chutes dans des zones lointaines et accidentées comme les Hautes-Alpes et la Haute Provence. 
Distance, mais aussi équipement de randonneurs confirmés avec montage d'une expédition.
Encore une chance que l'hiver, ne soit pas encore présent mais en hauteur, il fait plus froid.

Donc Marseille et sa région, c'est parti pour des chasses fructueuses !  Peut-être pas si facile, car ces petites boites ne se laissent pas attraper aussi facilement qu'on voudrait.
Vous savez bien que si dans le paysage, il y a un seul arbre, ou un étang, c'est là que la sonde a choisi
de se cacher...
Mais pas de raisons à cela, il s'agit de statistiques, de hasard, de courant d'air, de relief, mais il y a peut être une explication pour chaque cas d'atterrissage !
C'est justement, ce qu'un "bon chasseur" doit savoir, comment est descendue la radiosonde, quel voyage a-t-elle fait jusqu'au sol et quels vents l'a amené dans ce lieu improbable.

Attention de ne pas tomber dans un anthropomorphisme en faisant un tas de suppositions, la radiosonde n'est pas un gibier, ni une bestiole intelligente. Peut-être qu'un jour, elle prendra une forme totalement différente et rentrera elle même dans un lieu convenu, une sorte de container destiné à sa récupération !
On pourra changer notre mode de capture dans ce cas mais ça deviendra impossible.
En attendant, profitons bien, et ne faisons pas non plus une impasse totale, sur les considérations à caractères "scientifiques" !
On est quand même, des gens plus curieux que ceux qui attrapent un objet et n'en tirent aucun enseignement, et ne communiquent rien, car les sciences n'intéressent plus personne !

J'ose espérer que les chasseurs de radiosondes, ne sont pas comme ça !
En paraphrasant le sketch des Inconnus, il y a les bons chasseurs, et aussi les b o n s chasseurs...
Mais...   

H0      43.37112      5.05416
H12    43.85059      4.96959
H24    44.0155        5.00783

Bonnes chasses et transmettez moi les coordonnées des points de chute !  Pour moi ajuster les paramètres de prévisions. J'utilise le logiciel BALLOON TRACK, qui a besoin des bonnes valeurs.
f6agv(arobase)free.fr
Rendez vous sur le stand radiosondes + ballons amateurs au salon de LA LOUVIERE le 24 septembre, ça fait loin mais on ne sait jamais !

73  Alain F6AGV  -  BHAF-

IPSWICH encore !



Les radiosondes semblent toujours prendre les mêmes chemins, il y aurait des endroits et des couloirs privilégiés ? C'est peut-être une impression, mais depuis des années d'observation et de chasse à la radiosonde, ça semble être confirmé. Je ne peux pas parler des autres radiosondes même pour Nîmes.
Quoique les relevés s'accumulent de jour en jour. Mais il faut vivre dans la région et se faire une idée, connaissant les vents dominants, le relief et se souvenir de tous les endroits où sont tombées les radiosondes.
Pour Herstmonceux, le changement du type de radiosonde, de la RS92SGPA à la RS41 plus légère, il va y avoir un temps d'adaptation au fait qu'avec des vents plus faibles, la radiosonde va aussi loin qu'avant mais par grand vent !
Les conséquences sont prévisibles, la RS41 lâchée sur Herstmonceux va partir très loin, en cas de propulsion dans le Courant Jet au beau milieu des 250 km/h. On peut s'attendre à des records de distances supérieurs à 800 km. En tout cas, les 500 km, probables.
Nous verrons bien ?

H0      51.48469      1.00099     de cette nuit du 21 septembre 0Z
H12    52.01916      1.19462  
H24    51.89081      1.49642     nuit du 22 septembre

Vos commentaires sont les bienvenus, puisque vous êtes très nombreux à lire ces actualités.

Rendez vous au salon de LA LOUVIERE à notre stand radioamateur et radiosondes + ballons.

73  Alain  F6AGV  -  BHAF  -  

mercredi 20 septembre 2017

COUP DE VENT à NIMES

Au sol, je ne sais pas mais il y a un courant d'air dirigé du Nord au Sud.
Il s'affaiblit pour la nuit prochaine au bénéfice des marseillais qui vont être en alerte !
Mon objectif n'est pas d'adresser des alertes personnalisées mais de discuter et si possible "échanger"
dans les deux sens des commentaires "pertinents", pour en savoir plus et ne pas mourir "idiot"  !

42.46682     5.21031
42.71465     4.87922
43.4046       5.03468

73  Alain  F6AGV   -  BHAF  -

MAGNIFIQUE INVERSION DE TEMPERATURE


Je vous remercie particulièrement pour votre visite sur l'article précédent concernant le vol exceptionnel de la RS41 de Herstmonceux. Pour ceux qui ne connaissaient pas le profil du site, l'usage de GOOGLE STREET VIEW a bien montré les lieux, et cette station est très active.
On ne sait pas grand chose sur son fonctionnement d'un point de vue de la météo. Ce n'est pas comme à  TRAPPES chez météofrance ou à UCCLE chez l'IRM.
C'est là que j'ai eu la chance de m'inscrire à la conférence de Luc Trullemans, au moment de la série de conférences suite au tour du monde de Bertand Piccard. Conférence mémorable, suivie d'un repas dans un restaurant de Bruxelles avec Luc Trullemans et entre collègues et un cercle d'ingénieurs.


L'emploi du site READY vient de cette visite à l' IRM ! Quant à la conférence de Bertrand Piccard, je l'ai suivi à l'Ecole des Mines de Douai, en compagnie de 500 personnes, étant enseignant en Electrotechnique dans cette institution.
C'est une chance unique et j'essaye tant bien que mal à faire passer le message, sur l'importance de savoir où vont les vents à l'avance. Pour aller chercher les radiosondes, en faisant des prévisions nous même, sans passer par un robot, pour pratiquer les lâchers de ballons amateurs, et récupérer ceux qui chuteraient sur nos territoires ? Les américains et les amis anglais sont ravis ! 
Vous avez constaté avec les événements climatiques, que les radioamateurs ont un rôle à jouer, dans les prévisions de tempêtes ou tout simplement dans les coups de vent de nos régions, qui sont plus forts et plus nombreux. Et les choses s'aggraveront puisque les causes sont humaines et l'information n'est pas suffisante. Hubert Reeves l'écrit : les hommes sont fous!
D'où le rôle des radioamateurs qui ne doivent pas se polariser que sur la radio. Il y a l'aspect humain, les prévisions (avant) et les secours (après) en cas de catastrophes avec nos possibilités de communication quand il n'y a plus rien !
Connaître la météo et en parler fait parti des fondements de notre licence de radioamateurs.
Ces activités sont admises depuis longtemps, il reste à faire admettre les activités du "service ballons stratosphériques" à égalité avec le "service satellites". C'est anormal d'avoir des activités radio au sol, dans l' Espace et de négliger celles de l'atmosphère avant l' Espace !  Justement dans le milieu physique où se propagent NOS ONDES RADIO !  On dirait que nos pensées s'arrêtent à la sortie de nos antennes !  Evidemment, cela fait 90 ans que nous sommes conditionnés pour cela, mais il y a quelques radioamateurs qui se penchent sur les inversions de température et les radiosondes !
Il faut aussi bannir l'idée répandue qu'il n'y a plus RIEN A DECOUVRIR dans l'atmosphère !
Et même si c'était vrai, la météo et l'aérostation sont des matières dans tous les programmes de l'Education Nationale et la préparation aux grandes écoles. (Voir TIPE).

La sécurité aussi, avec les échangent d'informations sur les situations critiques. Les vents en altitude dépassent 250 km/h, (134 noeuds) et on va dire à 8000 mètres minimum, l'entraînement des messes d'air fait que la conjonction avec une dépression et une marée haute, nous oblige à penser que nous ne sommes pas à l'abri de mauvaises surprises plus fréquentes qu'avant.
Chez nous, les océans sont moins chauds, les phénomènes sont moins extrêmes, mais il faut surveiller les fronts qui passent, générateurs d'orage, de grêlons, de très fortes pluies et parfois de mini tornades.

Les modèles mathématiques ne suivent plus : il faut les remanier en urgence ! La règle est simple : le froid dans le chaud  ou  le chaud dans le froid. Pour en savoir plus là dessus, il suffit de consulter le diagramme de l'air humide des physiciens : météo = mathématiques ! Incontournable, d'où les programmes scolaires et notre lacune persistante à ignorer les activités ballons en France !!!

Mes prévisions de Herstmonceux sont satisfaisantes, les paramètres sont actuellement :
---300 m/mn en montée
---200 m/mn en descente parachute
---altitude de 31000 m  ( je viens de changer de 33000 à 31000m sur BALLOON TRACK).

Sur Nimes, je n'ai hélas pas de nouvelles des paramètres de points de chute réels !
Merci aussi pour vos nombreuses visites du blog et l'envoi des M10, les donateurs se reconnaîtrons, qu'ils soient vivement remerciés ainsi que les amateurs de radiosondes pour leurs aides à la reprogrammation. L'esprit OM n'est pas mort !


 
Inversion de température dans les basses couches, bien visible !  C'est signe de propagation et de couloir pour les hypers !

49.95159      0.88351      pour  33000 m
49.93906      0.86914      pour  31000 m

50.7072        1.0399
50.5187        1.0506

73  Alain F6AGV  -  BHAF -

NIMES les 18 et 19 septembre

Le JET STREAM est bien présent dans le sens Nord vers Sud, d'où la direction de la mer.

44.0485      6.63348
44.1501      6.20872
42.99445    5.89016
42.67471    6.12871
42.4134      5.18659

73  Alain  F6AGV

HERSTMONCEUX les 18 et 19 septembre


50.57251      0.9166
50.40966      0.69936
50.17024      1.04236      50.1653      1.13427
49.93971      0.63329
49.96379      0.96403

73  Alain  F6AGV

dimanche 17 septembre 2017

CHUTE pratiquement sur la cabine !

Les radiosondes sont pleines de surprises, elles savent tomber dans les pires endroits et pour cette fois, elle vous offre un magnifique nœud papillon !
En prime, une chute à côté de la cabine !
A pieds, la chasse consiste à traverser le village de Herstmonceux !

CABINE :   50.891    0.3165        CHUTE  :    50.8951    0.2964

Attention :  il s'agit bien de la prévision impact.  Mon dernier point connu est  à 1834 m pour
50.91386  &  0.27363

DPC à 1834 m  et  trait rouge. 

Voir la vue GOOGLE EARTH qui va venir.

Trajectoire exceptionnelle avec de multiples boucles entre 3000 m et 2220 m ???

L'étude de la fin de descente est particulièrement difficile étant donné les boucles, mais une tendance
peut être dégagée et nous obtenons un point d'impact très probable :  50.91046  &  0.27985
La distance de ce point par rapport au point de lâcher est de seulement 3350 m  ! 



Et voici le moment de l'éclatement :  le burst  à  31000 mètres !

Le dernier point connu ( par moi-même )  mais voyants rouges... en fait c'est 2400 mètres... 

Et maintenant le S  façon Herstmonceux qui finit dans le Park !

Bye, bye UK !   A la demande générale, des poissons qui s'ennuyaient !

H0      50.8951     0.2964      chute à Herstmonceux !
H12    50.78653   0.28241
H24    50.58364   0.84594

73  Alain  F6AGV  -  BHAF  -

PACA toujours !

Sisteron, Grasse et retour Oisans !


H0     44.12438     5.86602      a eu lieu puisque H0
H12   43.77901     6.98106
H24   44.15767     6.62696

73  Alain  F6AGV 

samedi 16 septembre 2017

Le massif de l'Oisans

Briançon et l' Oisans, et Sisteron la prochaine nuit..

H0      44.72541      6.34179
H12    44.7669        6.18993
H24    44.1500        5.85599

73 Alain  F6AGV  -  BHAF  -

ABSENCE de VENT en UK

Une période propice aux lâchers de ballons, en Angleterre compte tenu que c'est une ile !
Vous pouvez observer les multiples boucles qui trahissent des couches d'air et des courants dans des directions opposées... Les météorologues se régalent !
Les amateurs de ballons de l'autre côté de la Manche aussi, j'imagine !
Mais regardez les prévisions du Jet Stream, ça ne va pas durer, un flux SUD-NORD arrive !

H0     50.61042     0.22376
H12   50.77844    0.34417
H24   50.90357     0.25675

73  Alain  F6AGV